FLASH INFO

Communiqué de presse du 2-06-2017 DU COMITÉ DE DÉFENSE ET DE SOUTIEN DE  L’HOPITAL

 

Après de longs jours d’attente, l’Agence Régionale de Santé avait enfin accepté le jeudi 1er juin de recevoir les représentants du conseil d’administration du comité de défense et de soutien de l’hôpital de Saint-Claude.

Cette rencontre devait avoir lieu ce vendredi 2 juin à 17 h 30, au siège de l’ARS, à Dijon.

Par un mail en date du 29 mai, j’avais donné la composition de notre délégation qui n’avait suscité alors aucune réserve de la part de l’ARS.


Stupéfaction !
Jeudi soir, par un appel téléphonique, l’ARS m’informe qu’elle ne nous recevra qu’à la condition expresse que M. Jean-Louis Millet soit exclu de cette délégation. Au motif qu’il est candidat à l’élection législative!

La composition de la délégation avait été validée, à l’unanimité, par notre conseil d’administration réuni le 24 mai 2017, avec, entre autres, M. Millet, en qualité de maire de Saint-Claude et membre du conseil d’administration.

Nul n’ignorait qu’il était candidat. Ce n’est pas notre problématique.

Nous n’avons qu’un mandat : « Agir pour qu’aucun service de notre hôpital ne ferme. ». Ce mandat, nous l’avons reçu des 60 000 habitants du Haut-Jura qui, après  de multiples et diverses expressions de leur détermination, ont manifesté massivement le 13 mai à Saint-Claude.

Et il n’appartient pas à l’ARS de désigner les membres qui composent notre délégation. Nous sommes en République.
Et si nous n’avons, pour notre part aucun problème avec des candidatures aux élections législatives, l’ARS en est, elle, fortement embarrassée.

Elle avait, en effet, accepté de recevoir dans le plus grand secret Mme Anne PROST-GROSJEAN candidate de la République en marche !

Et elle seule, incognito !

Ce procédé singulier violant la plus élémentaire déontologie et l’égalité de traitement dû aux candidats a été éventé, et d’autres candidats ont manifesté le désir d’être reçus, mais publiquement !

Consciente enfin de ce pas de clerc, l’ARS a annulé ses rendez-vous avec les candidats pour leur substituer le nôtre, contrainte et forcée.

Et volte-face ! Après les combinaisons souterraines, le coup de force !
L’ARS ne semble pas avoir pleinement compris ce que représente le comité de défense et de soutien de l’hôpital de Saint-Claude, qui n’est pas motivé, lui, par des préoccupations politiciennes et de carrière.

Nous sommes au service de la population du Haut-Jura pour défendre et promouvoir son hôpital.

Notre prochain rendez-vous le 23 juin à 18 heures à l’ARS à Dijon.

Nous ne serons pas six.

Nous serons sans doute plus nombreux.

 

André JANNET, Président
du Comité de défense et de soutien de l’hôpital

 

Comité de défense et de soutien de l’hôpital – 1 avenue de Belfort, 39200 SAINT-CLAUDE
mail :
codesoho@orange.fr – site : codesoho.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *