COMMUNIQUE DU 18 – 01 – 2018

APPEL   A   RASSEMBLEMENT
LE MERCREDI 24 JANVIER 2018   A  14 H
DANS LA COUR DE L’HÔPITAL DE SAINT-CLAUDE

Pour exiger le maintien et le développement de tous nos services
hospitaliers, de notre maternité, de notre chirurgie.

Au prétexte « d’incidents » qui auraient « émaillé » la cérémonie des vœux à la Sous-Préfecture de Saint-Claude le 15 janvier dernier, Raoul PIGNARD, administrateur provisoire, annule la cérémonie des vœux au personnel hospitalier programmée le 24 janvier tout comme la réunion d’information au Conseil de surveillance.

On voit en quelle considération les commis aux basses œuvres de l’agence régionale de santé tiennent le personnel de l’hôpital. Quant au Conseil de surveillance, Raoul PIGNARD vient de lui rappeler que cette instance n’est rien.

D’après les renseignements généraux que nous avons obtenus, d’après les informations venues d’autorités supérieures, d’après les maires présents, d’après les membres présents du Comité de défense de l’hôpital, il n’y a eu aucun débordement.

La presse a d’ailleurs souligné que, « l’entrée des invités s’est déroulée sans heurts » (Le Progrès du 16.01.2018), que « l’entrée à la Sous-Préfecture s’est déroulée dans un bon esprit » (La Voix du Jura du 18.01.2018).

Alors, c’est vrai, il y eut quelques sifflets, mais aucune bousculade, contrairement à ce que dit Raoul PIGNARD qui ment. A sa décharge, c’est son métier, il est grassement payé par nos impôts pour cela. Payé pour détruire l’hôpital, et, pour le détruire, il faut mentir et dire que c’est pour le bien de la population.

Cette nouvelle provocation, ce nouveau mensonge vont grossir la colère et la mobilisation de tous les habitants du Haut-Jura.

Notre région de moyenne montagne est une terre de résistance et nous avons connu d’autres oppresseurs.

Nous appelons donc à nouveau la population à se rassembler massivement le 24 janvier à 14heures dans la cour de l’hôpital pour manifester son soutien à notre hôpital, à ses personnels dévoués, en souffrance, pour promouvoir une politique de santé digne de notre histoire , de notre époque, de notre pays.

André JANNET, Président
du Conseil d’administration et
du Comité de défense et de soutien de l’hôpital
le 18 / 01 /2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *