RÉUNION PUBLIQUE DU 13 NOVEMBRE 2018

Un grand merci aux 350 personnes qui ont fait le déplacement, mardi 13 novembre au soir, pour assister à la réunion publique d’information organisée par le Comité pour la défense et la réouverture des services du centre hospitalier Louis JAILLON.

De nombreux élus étaient présents, parmi lesquels Jean-Louis MILLET, maire de Saint-Claude, Frédéric PONCET, conseiller Régional Bourgogne Franche Comté, Bernard MAMET, président de l’association des Maires du Jura, Raphaël ¨PERRIN, Président de la Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude et Maire de Septmoncel.

André JANNET lors de son discours rappelle qu’on nous demande d’aller nous faire soigner plus loin, mais plus loin les services sont souvent défaillants et engorgés, les ARS ferment des services dans toutes les régions avec toujours le même discours : « événements graves et indésirables ou danger dans le service ». Il évoque également le problème des transports sanitaires, les accouchements survenus dans l’urgence. Une rencontre avec la participation de la Coordination nationale et d’autres comités de défense a eu lieu à Vierzon, ainsi des actions seront menés au niveau national à savoir une adresse aux maires lors du congrès des maires de France le 21 novembre prochain, une demande d’audience auprès de la Ministre de la santé, une journée de mobilisation nationale le 1er décembre prochain, lancement d’une pétition de tous les Comités : https://chn.ge/2OLC7i9 et l’organisation d’un référendum d’initiative locale. Des courriers ont été adressés aux Maires des Communautés de Communes d’Arcade, Haut-Jura Saint-Claude, Jura Sud, La Grandvallière et la Station des Rousses. Les retours sont positifs, et attendons encore des réponses.

Jean-Louis MILLET a rappelé les trois recours déposés au tribunal administratif et l’engagement des communes environnantes à participer aux frais financiers, sa démarche  de contacter des cliniques privées pour assurer des soins à l’hôpital de Saint-Claude. Le cahier de doléances est toujours à disposition en Mairie, pour recueillir tout ce que les concitoyens ont à dire sur leur hôpital et sur la santé dans le Haut-Jura.

Raphaël PERRIN, invite les Haut-Jurassiens à interpeller les instances par courriers, le référendum sera évoqué lors de la prochaine conférence des Maires.

Lors du séminaire organisé à Morbier le samedi 10 novembre en présence du Préfet du Jura et de 300 élus,   « le développement de l’attractivité du territoire » fut abordé et la santé fait partie de l’attractivité, reprend Bernard MAMET, et insiste sur la loi montagne qui doit s’appliquer chez nous.

Frédéric PONCET quant à lui propose d’organiser des Etat généraux de la santé afin que les usagers puissent s’exprimer sur les besoins de la santé publique et invite l’Etat à des échanges autour d’une table.

Divers échanges, témoignages émouvants et soutiens ont eu lieu avec le public.

La soirée s’est terminée avec le vote à l’unanimité des participants pour continuer le combat pour la réouverture des services du centre hospitalier Louis JAILLON.

La mobilisation en faveur de l’hôpital public sur tout le territoire s’organise pour faire respecter l’Égalité d’un accès aux soins,
NOUS, CODESOHO, participerons à cette action et vous attendons nombreux à nos côtés, samedi 1er décembre dans la cour de l’hôpital à partir de 10 heures.

Dans la presse :
Voix du Jura : https://actu.fr/economie/350-haut-jurassiens-reunis-la-salle-fetes-defendre-lhopital-saint-claude_19537204.html?fbclid=IwAR2w-ih5Ktqnb_nrG4YIqDzbxsOI3dtbft07D7DpACbVOQjzGxLob60GHp0
Le Progrès : https://www.leprogres.fr/jura-39-edition-saint-claude-et-haut-jura/2018/11/15/le-comite-de-defense-et-de-soutien-de-l-hopital-ne-baisse-pas-les-bras
L’Hebdo du Haut-Jura et du Haut-Bugey : https://www.facebook.com/search/top/?q=l%27hebdo%20du%20haut-jura%20et%20du%20haut-bugey

1 thought on “RÉUNION PUBLIQUE DU 13 NOVEMBRE 2018”

  1. Il manque les interventions de Mme Michèle Vincent présidente du CODESOHO de Champagnole et de Francis LAHAUT.
    La première appelle à un réveil du mouvement mutuelliste du Haut-Jura pour une alternative à la fermeture. Visiblement très touchée par la fermeture de l’hôpital de Champagnole.
    Le second a rappelé la volonté du CODESOHO d’organiser des Etats Généraux de la Santé et un référendum d’initiative populaire avec la coordination national. Il est également revenu sur son déplacement à Vierzon le 23 octobre.
    Retranscription de mémoire, j’espère ne pas avoir déformé leurs propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *