L’HOPITAL de ST-CLAUDE

Notre hôpital c’est pas du bidon !

Au Moyen Age déjà !

C’est au XIIème siècle que les prémices de notre hôpital s’inscrivent : un hospice pour les lépreux a été érigé, au fond de la vallée, sur la rive droite du Tacon.

Au 14ème siècle, on note l’existence d’une infirmerie pour religieux malades située en « ville »

Les ravages successifs de la peste (1349, puis fin du 15ème siècle et 1630), l’infirmerie tombant en ruine, les religieux se décidèrent à construire l’hôpital à l’emplacement actuel.

Plus près de nous :

L’hôpital a connu des améliorations plus que notables de 1974 à 2005 :

  • 1974 : Création du service de dialyse (sous l’égide de Dr Guy, Néphrologue, actuel membre de CODESOHO), construction du nouveau bâtiment accueillant la chirurgie.
  • 1976 : Ouverture de la médecine et de la maternité
  • 1977 : Ouverture d’un service de pédiatrie  
  • 1989 : Création du SMUR
  • 1995 : Ouverture de la nouvelle résidence pour personnes âgées du Mont Bayard
  • En juillet 2004 : le nouveau plateau technique, situé dans un imposant bâtiment de 5000 m2 répartis sur quatre étages a été inauguré. Il accueille la pharmacie, le grand laboratoire, la radiologie, le service de dialyse, les urgences, les blocs opératoires, la stérilisation. Le coût de cette construction dotée des meilleures installations s’élève à 14 millions d’euros.
  • En 1995 déjà des menaces de fermeture pèsent sur notre Hôpital ! le COMITE DE DEFENSE est créé et obtient grâce à la très forte mobilisation de la population l’annulation de ces menaces. S’en suivra alors la réhabilitation complète et la construction d’un plateau technique, des Urgences !

L’exception Montagne était reconnue.

  • En Janvier 2005, l’hôpital Public de Saint-Claude sera officiellement baptisé “Hôpital Louis-Jaillon” en mémoire à l’ancien maire de la cité qui a œuvré pour cet établissement. Louis Jaillon a en effet présidé aux destinées de Saint-Claude pendant 40 ans à partir de 1959.

En 2022

Le Centre Hospitalier Louis Jaillon de Saint-Claude est un établissement public de santé, doté de l’autonomie juridique et financière. Il est administré par un Conseil de Surveillance (assemblée qui remplace le Conseil d’Administration depuis 2010), nommé par l’ARS et présidé depuis 2021, non plus par le maire de la ville, mais par M. Frédéric PONCET (Conseiller Régional). Ses missions sont recentrées sur les orientations stratégiques et le contrôle permanent de la gestion de l’établissement.

Le Centre Hospitalier Louis Jaillon de Saint-Claude est partie prenante du groupement Hospitalier de Territoire du Jura. Celui-ci regroupe le Centre Hospitalier Jura Sud, des sites de Lons-le-Saunier, Champagnole, Orgelet, Arinthod, Saint-Julien et les Centres Hospitaliers de Morez et de Saint-Claude, l’ensemble est présidé par M. Guillaume DUCOLOMB, Vice-Président Dr Bouzid DRAOU.

A Saint-Claude, les capacités (lits & places) actuelles (mars 2022) sont de 184 (Médecine : 46, Moyen séjour : 12, Long séjour : 30,  Hébergement : 96 ) contre 242 avant la fermeture de la Maternité, de la Pédiatrie, et de la Chirurgie complète suivi d’hospitalisation.

L’ensemble du corps médical, du personnel soignant, médico-technique, administratif, hôtelier et technique comprend environ 400 agents. Le Centre Louis-Jaillon reste le premier employeur de la ville.

Retour haut de page